La barbière et le poilu, deuxième conte

jeudi 2 juillet 2015
par  webmaster
popularité : 50%

Trois contes pour un devoir de mémoire de la guerre 14-18.
A partir de la tête sculptée par Gaston Broquet, œuvre des beaux-arts et de la vie bourguignonne.

"

Sous le coupe-chou, son visage apparut tel un paysage torturé.

"

Après s’être livré à cet exercice de style dans la cultissime revue DaDa, puis pour les éditions d’Art du seuil, Jean-Michel Vauchot revisite avec sa parole conteuse les œuvres du musée des Beaux-Arts de Dijon. A partir de cette tête sculptée par Gaston Broquet, il nous conte l’histoire d’un poilu rasé à rebrousse-poil par une dame poilue qui manie avec tendresse le coupe-chou comme un sabre. Si la femme à barbe a bien existé, ici tout est fiction, excepté ce qui est vrai : l’horreur de la guerre.


La barbière et le poilu, deuxième conte

Documents joints

La barbière et le poilu
La barbière et le poilu

Portfolio

JPEG - 425.4 ko

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 7 juillet 2015

Publication

37 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
2 Auteurs

Visites

28 aujourd'hui
27 hier
37684 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés

À LA UNE